mardi, décembre 20, 2005

Anti-américanisme? Quelle Amérique?

Les commentaires que mon dernier article a produit ont été bien intéressants chez AgoraVox ; je remercie aussi ceux qui m’ont envoyaient des courriers électroniques. (Aussi étrange que cela puisse paraitre, les emails étaient d’un ton beaucoup moins agressif, même quand l’auteur était en désaccord avec mon point de vue). Il y a trois points importants que je devrais adresser.
  1. Je n’ai jamais dit que le terme/concept « libertarian » est bien utilisé aux Etats-Unis ; j’ai simplement décrit l’utilisation courante par la droite américaine et j’ai essayé de montrer que c’était en contradiction. Je ne sais pas exactement ce que Marx aurait fait aujourd’hui ; je sais que la position de beaucoup de Marxistes contemporain est beaucoup plus nuancée quand il s’agit de l’état – une chose que Marx n’avait pas faite.
  2. Ce qui est plus important c’est cette accusation d’antiaméricanisme. J’en suis sincèrement navré et j’aimerais clarifier le but de mon blog et de mes articles. J’habite aux Etats-Unis, je suis marié à une femme américaine formidable, j’enseigne la philosophie dans la capitale du pays, en anglais et je vais probablement rester ici pour le restant de ma vie. Je ne suis nullement anti-américain car ce terme n’a aucun sens à mes yeux. En tant que moyen-oriental éduqué en France, je passe tout mon temps à défendre les Etats-Unis dans des conversations avec les gens du moyen orient et de l’Europe. Je passe aussi beaucoup de temps à défendre les Etats-Unis contre les moyen-orientaux et les européens. Pourquoi ? car il me semble qu’ils simplifient trop les choses. La majorité des articles que je lis – issus du Moyen-Orient ou de l’Europe – semblent penser que les américains sont tous les mêmes et qu’il n’y a pas de pensée de gauche ici. Ce n’est simplement pas le cas. Les Américains semblent croire que l’Europe – sauf l’Angleterre – est unie contre eux ; ce qui n’est pas vrai non plus. Mon but principal dans ce blog est de commenter sur la politique américaine – et parfois française – en montrant les subtilités et les nuances que je ne trouve pas dans les journaux que je lis en ligne. Voila. Je suis fier d’une longue tradition américaine qui inclut John Dewey, Martin Luther King, Mark Twain, Franklin Roosevelt, Thomas Jefferson et Walt Whitman. Il y a cette Amérique ; mais il y a aussi l’Amérique de Bush, de Fox News, de Pat Robertson et du général Jackson. Je ne suis pas pour cette Amérique là, mais au nom de l’autre Amérique.
  3. J’aimerais aussi expliquer pourquoi mes articles et mon blog sont – pour le moment – signé avec un pseudonyme. La raison est relativement simple et innocente. Je suis prof de philo. J’enseigne la philo politique dans une fac à Washington DC où les étudiants sont naturellement plus intéressés par la politique qu’ailleurs. Pour les cours de mes étudiants de premières années, pédagogiquement, je refuse de leur parler de mes points de vue. Pour des étudiants plus avancés, je trouve le professeur doit – si nécessaire – expliquer pourquoi il maintient une telle ou telle position. Mais pour que mes étudiants de premières années apprennent à trouver leurs propres positions, je préfère cacher mes avis politiques. Les étudiants font des recherches sur leurs prof sur google et c’est pour cela que je n’avais pas mis mon nom sur le blog. Peut-être que je devrais et si quelqu’un veut le connaitre, qu’il m’écrive. Ce n’est pas un secret.

3 Comments:

Anonymous Sylvio said...

Je suis tout à fait d'accord avec vous, comme je l'ai dis sur Agoravox, il ne faut pas confondre anti-américanisme et être contre un gouvernement américain.

Beaucoup de gens en France se disent anti-américains, à raison comme à tort : certains le sont vraiment et mettent tous le gouvernement et le peuple américain dans le même panier. D'autres se disent anti-américain car ils sont contre leur gouvernement.

On retrouve la même chose parmi ceux qui accusent d'anti-américanisme : ils considèrent allègrement d'anti-américanisme ceux qui osent critiquer le gouvernement Bush.

Vous dites que les américains semblent croire que les européens sont unis contre eux.

Pensez vous que bientôt ils seront une partie à croire que le monde est unis contre eux.

Effectivement, les plus "républicains" voient d'un mauvais oeil une partie de l'europe, le moyen orient, une partie de l'amérique du sud, la chine, le japon (?), une partie de l'Afrique (?). En fait c'est du nationalisme simplement.

C'est bien la meilleure raison et la meilleure façon de convaincre facilement et rapidement pour partir en guerre, imposer beaucoup de choses dont ses intérets économiques.

L'axe du bien, l'axe du mal, une notion qui définit bien quel pays doivent ou non être attaqué ou ingéré.

Et le nationalisme ne semble pas en voie disparition qu'au niveau américain. En France ou en Europe, qui suit souvent avec 10 ans de décalage l'amérique, nous découvrons nous aussi une hausse du nationalisme (ou du nationalisme européen puisque notre pays deviens progressivement l'Europe).

Sur tous ces sujets, je vous conseille de lire le "controversé" réseau voltaire. Site qui n'est pas anti-américain mais apporte des critiques contructives et ettayées sur le gouvernement américain. Ce site est le contre-pied de Fox News mis à part que son argumentation et ses sources sont beaucoup plus fondés. Attention cependant, si vous aux états unis, consultez ce site, vous serez ficher par la NSA ou la CIA ;o)

Voici un article de James Petras (James Petras - Universitaire américain enseignant la sociologie à l’Université d’État de New York) que j'aime beaucoup là dessus : Guerre ou Paix / Guerre et Paix

12/20/2005 03:00:00 PM  
Blogger STA said...

Merci beaucoup pour vos commentaires. Je visite souvent le site du réseau Voltaire; je devrais le faire encore plus souvent. Je ne sais pas ce que j’aurais fait sans l’internet pour rester informer. Si je devais simplement avoir la télé aux Etats-Unis ou même la radio, ce serait vraiment une vie différente.

Je crains que la tendance aux Etats-Unis est de croire que tout le monde est contre l’Amérique. C’est ce qu’il fait résister. Comme vous l’avez dit, même en Europe le nationalisme redevient à la mode. Il faut plus de dissidence interne dans chaque pays.

Merci encore.

12/21/2005 08:00:00 PM  
Anonymous Anonyme said...

tofx izutg porno qsrakg o tl i sao

1/17/2011 06:52:00 PM  

Enregistrer un commentaire

<< Home

free web page counters