jeudi, mars 16, 2006

L’hospitalité Hollandaise

Je n’ai pas encore réussi à trouver tous les détails à ce sujet mais c’est une approche nouvelle. Commençons par le début : « Le 19 janvier, le Parlement néerlandais avait donné son accord à l’instauration de ces tests, voulue par la ministre néerlandaise à l’Intégration et l’Immigration Rita Verdonk, à la réputation de « dame de fer ». Les personnes souhaitant immigrer aux Pays-Bas devront passer ce test, d’un coût de 350 euros, dans les ambassades et consulats de leur pays d’origine avant de pouvoir demander un permis de séjour. S’ils échouent, ils sont libres de repasser ce test autant de fois qu’ils le veulent, mais devront s’acquitter des 350 euros à chaque fois. » Deux choses importantes à savoir : Premièrement, les citoyens occidentaux (et quelques autres exceptions) sont exemptés. Deuxièmement, « Le gouvernement ne fournit aucun cours de préparation à l’exception d’un coffret, disponible en librairie et sur Internet au prix de 64 euros, contenant un film, des photographies, un livre sur les Pays-Bas et 3 exemples de tests de langue. » On nous dit aussi que tout le monde qui a pris ce teste a pour le moment échoué. Encore plus intéressant c’est le contenu de ce coffret de 64 euros. L’article en français ne dit rien à ce sujet. Mais un article de AP en anglais reprend la suite. Le film de ce coffret montre : « deux hommes homosexuels en train de s’embrasser dans un park. Ensuite une femme aux seins nus sort de la mer et marche sur la plage plein de monde », etc. Ce film essaie de mesurer le degré d’intégrisme chez les immigrant du tiers-monde. On présume qu’après avoir payé 64 euros et avoir vu des femmes nus et des homosexuels, les immigrants intégristes ne feraient plus la demande. Aussi simple que ça… Ce genre de manœuvre politique est destiné à l’échec.
  • Beaucoup d’immigrants du tiers-monde se déplacent pour des raisons économiques. Des femmes nues ne vont pas les empêcher d’essayer d’échapper la pauvreté. Mais ça va certainement les mettre sur la défensive et mal à l’aise avant même d’entrer dans le pays d’accueil. Pire encore, croyant que la pays d’accueil se comprend en termes de nudité et d’homosexualité, ces immigrants ne vont même pas essayer de s’intégrer et vont tout faire pour que leurs enfants n’y soient pas intégrer. Donc ça crée des ghettos avant même l’arrivé des immigrants.
  • Pire encore, ce genre de manœuvre est une réussite pour l’intégrisme. J’avais déjà mentionné ce problème. Le but des terroristes est de créer un conflit mondial entre les musulmans et l’occident. On a recourt à des tactiques terroristes quand on n’a pas une vraie armée (ou un pays) pour mener l’attaque soi-même. Le terrorisme, en terrorisant les esprits, crée le conflit que les terroristes seuls ne peuvent engendrer. L’invasion de l’Iraq les a aidé car ça a renforcé les préjugés des deux cotés. Plus de moyen-orientaux se méfient des américains ; plus d’américains se méfient des moyen-orientaux qui tuent leurs soldats. Donc avoir recourt à de telles mesures au Pays-Bas n’est pas se protéger contre l’intégrisme. C’est leur donner raison en montrant que l’essentiel de la culture occidentale se résume à des femmes nues et à des homosexuels au parc.
  • Finalement, face à la terreur, pour ne pas tomber dans le piège que je viens de mentionner, il faut au contraire encourager, renforcer et retrouver tout ce qu’il y a de plus humanités dans chaque culture (Orientale et Occidentale). Le Pays-Bas, avec ces images, se réduit à ce que les terroristes cherchent à provoquer. Le choque.

2 Comments:

Blogger paris2texas said...

Le choc, oui, et d'une maniere tres sournoise, diaboliser egalement les etrangers les plus pauvres..

3/16/2006 06:19:00 PM  
Blogger Christophe said...

Les Pays-Bas, pays de l'hospitalité? De moins en moins visiblement.
La ministre en charge de l'intégration voudrait même obliger tout le monde à parler hollandais dans les rues:
article (merci Tim!)

3/16/2006 10:37:00 PM  

Enregistrer un commentaire

<< Home

free web page counters